Machine à Thé

Le site pour bien choisir sa machine à thé

Le prix du thé va augmenter

Une mauvaise nouvelle pour les amateurs de thé


Le Sri Lanka, l’Inde, le Kenya, l’Indonésie, le Malawi et le Rwanda sont les principaux producteurs de thé au monde.

Ils représentent environ 50% de la production mondiale de thé.

Il aura fallu deux jours de discussions pour que ces pays annoncent la création du Forum international des producteurs de thé.

Les objectifs de ce Forum seront le partage du savoir-faire mais aussi la stimulation de la demande pour augmenter les prix de vente du thé.

Apparemment certaines méthodes un peu plus douteuses seront mises en place pour augmenter artificiellement le prix du thé.


Par exemple, le contrôle de l’offre pourrait être utilisé et il y a fort à parier que des quotas de production seront bientôt mis en place pour gonfler artificiellement le prix du thé.

Malgré tout, il est possible que des points positifs ressortent de cette nouvelle organisation, d’après le ministre Sri Lankais :

"La stabilité des prix est l'un des objectifs pour améliorer les moyens de subsistance des petits paysans propriétaires de maigres parcelles. Un autre objectif consiste à garantir des normes de qualité supérieure", a-t-il détaillé.

Il va donc falloir faire confiance au Forum international des producteurs de thé.

En tous les cas pour ceux qui ont reçu une superbe machine à thé Nestlé à Noël, je vous conseille de vous approvisionner et de faire du stock de capsules car cette hausse des prix sera forcément répercutée.

Pour ceux qui ont une machine à thé en vrac malheureusement c’est un peu plus compliqué car le thé en vrac ne se conserve pas indéfiniment et il faudra donc espérer que les hausses soient modérées.

En moyenne, le prix du thé, cette année, est de 1,80 euros le kilo (en légère baisse par rapport à l’année dernière). Selon des responsables Sri Lankais, la consommation du thé devrait augmenter d’1% cette année.

Le thé reste l’une des boissons les moins coûteuses et, même si le prix augmente dans les années à venir, il devrait rester abordable.

Si comme l’annonce le ministre du Sri Lanka, cette augmentation améliore la qualité de vie des cultivateurs et la qualité du thé cela pourrait même être une bonne nouvelle (même si je reste très sceptique quant aux réels bénéficiaires de cette augmentation des prix).